Your cart

No products in the cart.

Activité de la Société des mines d’ITY

 Valorisation énergétique des effluents issus des fabriques d’attiéké et appui à sa conservation durable (VECDA)

République de Côte d’Ivoire
Union – Discipline – Travail

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL

PROGRAMME FILIÈRES AGRICOLES DURABLES DE CÔTE D’IVOIRE (FADCI)

Coordonnateur du projet :

Dr. YAO N’zué Benjamin, Maître de Conférences (CAMES) en Biochimie et Technologies des Aliments ;

Contact : 07 07 44 27 49 / 07 49 01 55 27

E-mail : [email protected]

  1. Résumé du projet

La transformation du manioc frais en attiéké s’effectue de manière artisanale avec une grande consommation d’énergie dont la source principale est le bois de chauffe ou le charbon de bois. Aussi, le processus de fabrication de l’attiéké génère-t-il des effluents toxiques avec une charge polluante très élevée qui sont rejetés dans la nature sans traitement préalable. De plus, la conservation de l’attiéké sur une longue période demeure une préoccupation majeure pour les productrices, vu qu’il ne se conserve que sur trois jours maximum à température ambiante

INAUGURATION OFFICIELLE DE LA PLATEFORME DE FABRIQUE D’ATTIEKE DE LA COMMUNE DE DALOA DU PROJET VECDA

Ainsi, pour promouvoir l’usage d’énergie renouvelable, la valorisation en bioénergie des effluents issus du processus de fabrication de l’attiéké a été expérimentée avec succès à Azito village dans la Commune de Yopougon (District Autonome d’Abidjan) par le Bureau par de l’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA). Concernant le problème de conditionnement de l’attiéké, une technologie permettant de conserver l’attiéké sur au moins 03 mois a été développée par des chercheurs à l’Université Jean Lorougnon Guédé.

Ces technologies de production de biogaz et de conditionnement de l’attiéké seront mises à la disposition des groupes cibles du projet que sont les transformatrices de manioc frais en attiéké de la Commune de Daloa, membres de la Société Coopérative Agricole « YEBO-EKON », en vue d’améliorer leur cadre de travail et contribuer à l’augmentation de leurs revenus. Le présent projet vise spécifiquement à produire du biogaz à partir des effluents générés par les fabriques d’attiéké pour sa cuisson in situ et mettre en place un système de séchage solaire amélioré de l’attiéké. In fine, le projet vise à transférer la technologie de production de biogaz et de séchage de l’attiéké aux productrices.

Mots clés: manioc, attiéké, biogaz, séchoir solaire, conservation

Téléchargez le projet complet : Valorisation énergétique des effluents issus des fabriques d’attiéké et appui à sa conservation durable (VECDA)

INAUGURATION OFFICIELLE DE LA PLATEFORME DE FABRIQUE D’ATTIEKE DE LA COMMUNE DE DALOA DU PROJET VECDA

Représentant du préfet de la région du Haut-Sassandra, Préfet du département de Daloa
  • Monsieur le Préfet de la région du Haut-Sassandra, Préfet du département de Daloa
  • Monsieur le Sous-Préfet du département de Daloa
  • Monsieur le Maire de la commune de Daloa
  • Madame la Présidente de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa
  • Monsieur le Secrétaire Général de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa
  • Messieurs les Vice-Présidents de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa
  • Madame la Directrice de l’UFR Agroforesterie
  • Monsieur le Directeur de l’UFR Environnement
  • Monsieur le Directeur de l’UFR des Sciences Sociales et Humaines
  • Monsieur le Représentant Résident de Eau ET Assainissement pour l’Afrique (EAA) partenaire du projet VECDA
  • Madame la représentante du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA)
  • Madame la Présidente du Conseil d’Administration de la Coopérative « YEBO EKON » de Daloa
  • Monsieur le Directeur Régional de l’Agriculture et du Développement Rural de Daloa
  • Monsieur le Directeur Régional du Commerce et de l’Industrie de Daloa
  • Monsieur le Directeur Régional de l’Office d’aide à la Commercialisation des Produits Vivriers (OCPV) de Daloa
  • Monsieur le Directeur Régional de l’Environnement et du Développement Durable de Daloa
  • Monsieur le Directeur Régional de L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) 
  • Monsieur/Madame le Directeur Régional de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté
  • Monsieur/Madame le Directeur Régional de la femme, de la famille et de l’enfant
  • Chers bénéficiaires du projet VECDA
  • Chers collègues et membres de l’équipe projet
  • Amis de la Presse
  • Mesdames et Messieurs,
Dr YAO N’ZUE Benjamin, Coordinateur du Projet VECDA

Lire la suite du document (INAUGURATION OFFICIELLE DE LA PLATEFORME DE FABRIQUE D’ATTIEKE DE LA COMMUNE DE DALOA DU PROJET VECDA)

2- Activités de recherche et appui à la communauté

UFR ENVIRONNEMENT

Introduction

L’UFR Environnement comporte deux laboratoires au sein desquels se déroulent les travaux de recherche de l’ensemble des enseignants-chercheurs de l’UFR. Chaque Laboratoire développe ses activités de recherche sur des axes de recherche spécifiques, animés par des équipes de recherche.

Les activités de recherche à l’UFR Environnement concernent aussi bien les sciences fondamentales que les sciences appliquées. Tenant compte de la vocation de l’Université Jean Lorougnon Guédé qui est de promouvoir l’agroforesterie et l’environnement, nos activités de recherche sont orientées sur deux axes prioritaires à savoir ‘’Ecologie, Biodiversité et Evolution’’ et ‘’Géosciences et Environnement’’.

Concernant l’axe Ecologie, Biodiversité et Evolution, se développent les activités de recherche dans le domaine de la diversité du vivant, et plus précisément sur l’évolution, l’adaptation et la diversification des organismes et leur fonctionnement dans différents milieux, tant naturels (terrestres et aquatiques) qu’anthropiques. Un accent particulier est mis sur l’étude des systèmes agro-forestiers et l’environnement.

Nous développons aussi des compétences dans les études d’évaluation de la qualité écologique des écosystèmes et dans la gestion et la valorisation des ressources naturelles et l’aménagement du territoire.

Concernant l’axe Géosciences et Environnement, les thématiques abordées couvrent différents secteurs, notamment les sciences de la terre, les sciences de l’eau, la qualité de l’air, du sol et de l’eau, l’assainissement, l’agrométéorologie, l’évaluation environnementale, l’ingénierie environnementale et la modélisation des systèmes.

L’inter-disciplinarité des thématiques abordées permet de comprendre les enjeux du développement durable dans toutes les activités. Les travaux menés visent à préserver la santé, assurer la sécurité et le bien-être des populations tout en protégeant l’environnement avec une orientation marquée vers la valorisation, la gestion intégrée et durable des ressources en eau, des déchets ainsi que l’évaluation environnementale.

Télécharger le document complet de la recherche et appui à la communauté : UFR Environnement